L’université M’hamed-Bouguerra de Boumerdès abrite, depuis dimanche, un séminaire ayant pour thème « La formation professionnelle du monde académique référentiel ».

Organisée au niveau de la Bibliothèque centrale, cette rencontre, qui durera jusqu’au 25 janvier, entre dans le cadre du projet «Tempus Qesamed » lequel englobe les universités des pays du sud de la Méditerranée, à savoir le Liban, le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. «Sciences et Techniques du bois » et « Economie matériaux» sont deux thèmes qui y sont développés et débattus durant ce séminaire destiné aux doctorants et aux enseignants. La formation, animée par le professeur français Olivier Dionigi, consultant de l’association Quares (Association pour la qualité et recherche en enseignement supérieur), vise à expliquer et à vulgariser les référentiels à mettre en œuvre et en pratique au profit des professionnels du monde académique. Durant la première séance consacrée au système management de la qualité, M. Dionigi a expliqué aux présents les outils nécessaires relatifs aux concepts de qualité ainsi que les démarches usuelles à entreprendre. Dans cet exemple, le consultant a fourni un certain nombre de connaissances relatives au sujet « Qualité ». L’apprenant est appelé à user d’exercices entourant le sujet. Ainsi, le doctorant choisit les idées et les moyens à mettre en pratique pour réaliser son projet et cela en réunissant tous les atouts et réflexions y afférents, expliquera le conférencier qui a su amener les assistants à s’intéresser et à participer aux exercices proposés dont l’objectif est de mettre en pratique un certain nombre d’idées et d’outils autour du thème proposé. «Ce type de formation, basé sur une pédagogie active, suscite un état d’esprit chez un grand nombre d’apprenants et d’acteurs pour améliorer la qualité et concrétiser un projet », a déclaré M. Dionigi en marge de la première séance de formation.