Plusieurs localités dans la wilaya de Boumerdès ont été raccordées au gaz de ville. Ainsi quelque 3 200 foyers ont été raccordés au gaz de ville dans plusieurs communes de la wilaya de Boumerdès.

«L’objectif est d’atteindre le taux de 70% de raccordement à la fin de l’année en cours », a déclaré le wali de Boumerdès lors des inaugurations effectuées lundi dernier dans les villages et quartiers concernés. Dans le village de Matoussa relevant de la commune de Chabet-El-Ameur, 590 familles étaient heureuses de voir enfin leurs foyers alimentés à cette énergie après un calvaire vécu notamment durant les périodes hivernales ou même la bouteille de gaz butane se faisait rare. A Sidi Daoud, il a été procédé au raccordement de 180 foyers dans le quartier Haouch Mahmoud. A Corso, ce sont plus de 600 habitations situées dans différents quartiers qui ont été raccordées. Les habitants du douar Haï Boussaâ ont aussi bénéficié du gaz de ville puisque pas moins de 180 foyers sont raccordés. Quelque 450 foyers ont été raccordés au niveau de la commune de Tidjelabine où pas moins de trois cités ont été alimentées de cette énergie. Dans cette optique, l’opération de raccordement touchera d’autres localités de la wilaya au fur et à mesure que les projets inscrits seront livrés, a-t-on précisé. Concernant le courant électrique, 114 foyers ont été branchés à l’électricité au niveau des localités des communes de Khemis-El-Khechna et de Larbache à l’ouest de Boumerdès en attendant de toucher 336 autres foyers inscrits dans le programme. Au cours de la même journée, le wali a procédé également à l’inauguration de deux agences commerciales de la SDA au niveau de Si Mustapha et Dellys.Il est à rappeler que la wilaya de Boumerdès est au dernier rang en matière de raccordement en gaz de ville qui est de l’ordre de 42%. Les autorités tablent sur un taux de plus de 70% d’ici la fin de l’année en cours.

252 logements sociaux distribués à Corso
Par ailleurs, dans le cadre de l’éradication des chalets et des habitations précaires, le wali de Boumerdès Abderrahmane Madani Fouatif a supervisé, mardi, une autre opération du relogement dans la commune de Corso à quelques kilomètres à l’ouest du chef-lieu de wilaya. Quelque 252 familles ont été relogées dans des appartements neufs. C’est dans une ambiance de fête que les bénéficiaires ont occupé leurs logements après avoir passé des années dans des habitations précaires et des chalets qui se trouvent dans un état de dégradation avancé. Les autorités locales ont mobilisé tous les moyens tant humains que matériels pour la réussite de cette opération. Des camions ont été mis à la disposition des bénéficiaires pour le transport de leurs effets vers les logements neufs pendant que des engins rasaient les chalets ou les habitations. Ce procédé vise à ne pas laisser d’autres personnes ériger des habitations de fortune. De pareilles opérations se poursuivront jusqu’à l’éradication totale des habitations précaires et des chalets, a-ton précisé.