Les brigades de lutte contre la fraude de la Direction du commerce ont effectué, durant le mois de mai écoulé qui coïncide avec le Ramadhan, 2 956 interventions, a indiqué un communiqué émanant de cette institution de wilaya. Il a été établi 643 procès-verbaux dont 382 infractions commerciales et 283 ayant rapport aux fraudes.

Il a été proposé la fermeture de 27 commerces et un arrêt provisoire d’activité pour 24 commerçants à cause de la commercialisation de produits ne répondant pas aux normes, notamment en matière d’hygiène, a précisé le même communiqué.
Il a été procédé à la saisie de plus 4,3 tonnes de divers produits impropres à la consommation d’un montant de plus de 6,36 millions de dinars. Le non-respect de l’obligation de la sécurité du produit, l’absence de contrôle personnel, d’hygiène et de factures et autres infractions ont été relevées par les agents chargés de la lutte contre la répression et la fraude. Les produits commercialisés sans facture s’élèvent à plus de 21 millions de dinars. Selon le même communiqué, des contrôles sont renforcés durant le mois de Ramadhan notamment sur les routes, les différents espaces commerciaux où il est exigé des commerçants et des transporteurs de marchandises le respect des normes du négoce dans le principal souci est la protection du consommateur des dangers pouvant survenir des produits périmés et non conformes.