Une hausse de 13 % dans les offres d’emploi classique (hors dispositifs publics de soutien à l’emploi) a été enregistrée en 2016 à Boumerdès, soit 13 544 offres contre 11 982 en 2015, a-t-on appris lundi de la directrice de l’Agence de l’emploi de la wilaya.

Pour Nadjia Lounis, cette hausse s’explique par de nombreux facteurs, dont l’intensification des recherches de travail auprès de différentes entreprises, outre une hausse survenue dans les offres assurées par le secteur privé, suites aux incitations décidées par l’Etat en vue de l’encouragement de la production nationale et de la relance du secteur agricole notamment, a-t-elle souligné.

Selon la même responsable, ce fait est à l’origine d’une hausse de 27% enregistrée dans les placements des demandeurs d’emploi dans la wilaya en 2016 comparativement à la même période de 2015. En effet, la wilaya a réalisé 9 746 placements (permanents) en 2016, contre 7 677 placements réalisés en 2015, soit une différence de 2 069 placements. Ces placements se répartissent à raison de 6 800 dans le secteur national privé, 1 860 dans le secteur national public et 1 088 dans le secteur privé étranger. Une part léonine de ces placements, soit 3 566, a été enregistrée dans le secteur industriel (public et privé), 3 418 dans le bâtiment et travaux publics, 2 144 dans les services et 348 dans le secteur agricole. A ces créneaux s’ajoutent 1 256 placements réalisés au titre du dispositif des contrats de travail aidé (CTA), dont 597 placements au profit de diplômés universitaires, 353 de diplômés du secteur de la formation professionnelle et 306 au bénéfice des personnes sans niveau. Mme Lounis a fait cas, en outre, de 32 000 demandes d’emploi enregistrées à fin 2016 à Boumerdès, contre un taux de chômage estimé à 11 %.