Poursuivant ses visites sur le terrain pour s’enquérir des réalités quotidiennes des citoyens, le wali de Boumerdès, Madani Fouatih Abderrahmane, était avant-hier dans la commune rurale d’Ammal, à une trentaine de kilomètres au sud-est du chef-lieu.

Les habitants de cette commune rurale et montagneuse ont saisi cette occasion pour exprimer au premier responsable de l’exécutif leurs préoccupations.

Le gaz de ville, le revêtement des routes, la santé, l’eau et l’assainissement sont des difficultés que le wali a promis de prendre en charge selon l’ordre de priorité, a-t-il expliqué aux nombreux citoyens venus l’accueillir pour lui exposer leur quotidien difficile notamment au niveau du village de Bouidel. Ayant parcouru une longue distance en contournant la localité d’Ammal en passant par la daïra de Lakhdaria, relevant de la wilaya de Bouira, la délégation de la wilaya est arrivée au niveau d’une carrière exploitée par l’entreprise étatique Infrafer, située à plus de 600 mètres d’altitude. La poussière qui se dégageait au passage des véhicules n’a pas eu le dessus sur la beauté du paysage de cette région montagneuse qui offre une vue splendide et verdoyante à perte de vue. Quelques habitations épargnées ici et là renseignent sur l’amour et l’attachement des habitants à leur terre. En dépit du diktat des hordes intégristes durant la décennie noire, les habitants ont résisté et continué à exploiter leurs lopins de terre et autres activités léguées par les ancêtres.
La sécurité retrouvée dans ces contrées enclavées a encouragé la population à reprendre le chemin du retour, d’autres attendent l’implication de l’Etat en matière de subvention et de réalisation d’infrastructures de base pour s’y fixer définitivement en exploitant les potentialités localités tant agricole, artisanale que touristique. La découverte récemment d’une grotte au lieudit Tiggrine a suscité un intérêt particulier au niveau des villageois notamment des jeunes affiliés dans des associations locales qui voient en cette découverte une véritable opportunité pour un investissement touristique lequel est susceptible de faire sortir cette localité de son enclavement.
Dans cet objectif, les jeunes sont mobilisés pour sauvegarder ce site en interpellant le wali et les autorités compétentes à exploiter les richesses naturelles, historiques et culturelles de cette découverte. Le wali de Boumerdès Abderrahmane Fouatif Madani qui s’est rendu sur les lieux n’exclut pas son exploitation. « L’avis et l’étude des spécialistes de l’histoire, de la culture et du tourisme sont des préalables pour toute décision», dira-t-il en ordonnant l’arrêt des travaux aux alentours de la grotte en question en attendant les conclusions des spécialistes en la matière. Afin de faire bénéficier les localités rurales et montagneuses du développement, le wali répondra qu’il est indispensable d’exploiter et de mettre en œuvre toutes les spécificités de chaque localité en encourageant les populations à fructifier les activités agricoles domestiques. Ces localités font partie intégrante de la stratégie globale du développement de toute la wilaya, a répondu le wali, dans un point de presse organisé sur le site de la grotte découverte.