Fermé depuis plus de quatre mois, le marché hebdomadaire de la ville de Bouumerdès vient d’être rouvert au grand bonheur des commerçants et des citoyens. Pour rappel, sa fermeture décidée unilatéralement par l’APC a soulevé la colère des commerçants qui n’ont pas hésité à initier plusieurs actions de protestation pour dénoncer les responsables locaux qui n’ont pas tenu compte de leur situation socio-économique, sachant que ce négoce est l’unique source de leurs revenus depuis plusieurs années. Transféré dans la commune de Corso, il n’a pu être ouvert suite à l’opposition des habitants de cette localité. Le choix inadéquat du site et les lenteurs dans les travaux d’aménagement sont également les causes de l’échec de son transfert, a-t-on indiqué. Face à la colère des commerçants et la forte demande des citoyens, quant à l’utilité commerciale de cet espace, le nouveau wali Yahia Yahiatène a répondu favorablement à leur demande. Ainsi le marché ne sera pas transféré vers Corso et sera maintenu dans son lieu initial au niveau de Oued Tatareg, à proximité de la gare routière du chef-lieu de wilaya. Il se tient tous les lundis avec cette particularité d’une affluence nombreuse de clients au vu de la disponibilité des produits à des prix abordables. Après plus de quatre mois de lutte pacifique, les 900 commerçants, qui ont organisé un sit-in devant le siège de la wilaya, ont fini par avoir gain de cause puisque le marché ouvre ses portes aujourd’hui lundi. Cette réouverture qui coïncide avec l’approche de l’Aïd est aussi bien accueillie par les commerçants que par les nombreux clients qui profiteront pour acheter à leurs enfants des vêtements neufs à des prix acceptables.