Les précipitations qui se sont abattues ces dernières 24 heures ont causé d’énormes dégâts dans plusieurs localités de la wilaya de Boumerdès. Ces averses ont mis à nu, encore une fois, les défaillances et les tares de l’administration locale en assainissement, drainage des eaux et entretien des routes.

Des maisons ont été inondées, des éboulements de terrains, des effondrements d’arbres sur des habitations et des route.
A ces désagréments, s’ajoute la coupure de courant électrique qui a plongé de nombreux foyers dans l’obscurité. A Bordj Ménaïel, plusieurs maisons étaient inondées notamment au niveau du quartier Lacaper et Bousbaâ, où l’oued qui traversait le quartier a débordé sur la chaussée obstruant ainsi la circulation, alors qu’au niveau du bidonville de Bastos, c’est un grand arbre qui s’est abattu sur une maisonnette et fort heureusement sans faire de victime. C’est presque le même scénario qui s’est produit dans les autres agglomérations mettant ainsi à nu le travail des administrations quant à la prévention de telles situations climatiques. Comme dans pareil cas, les éléments de la Protection civile sont intervenus dans ces localités pour porter secours aux citoyens en procédant à l’évacuation des eaux stagnées au niveau des habitations et des axes routiers.