La Direction de la pêche et des ressources halieutiques et la Chambre de pêche et d’aquaculture de la de wilaya Boumerdès ont procédé, avant-hier, au lancement de la sixième opération nationale de nettoyage des ports de pêche.

Supervisée par le wali, cette opération, intitulée « Ports et barrages bleus », a été lancée à partir du port de Dellys à l’est de Boumerdès. Des expositions et photos portant sur l’histoire du port et les différentes activités, notamment la pêche ont marqué le lancement de cette opération qui se veut une opportunité pour revaloriser ces entités portuaires afin de les intégrer dans le processus du développement économique. Des actions de nettoyage ont été effectuées au niveau du port. En cette occasion, un vieux pêcheur de la localité de Dellys a été récompensé pour sa longue activité de pêche au niveau du port de Dellys. Les deux autres ports de pêche de la wilaya, Zemmouri-El Bahri et Cap Djinet sont également concernés par cette vaste opération de nettoyage avec la participation de tous les acteurs ayant des relations avec l’activité de la pêche et de l’aquaculture. Cette opération vise en premier lieu le nettoyage de ces lieux de pêche et de plaisance afin de les rendre propres et faciliter les activités y afférentes et entre dans le cadre de la valorisation et de l’intégration des ports de pêche dans le développement local d’une part et la sensibilisation des risques encourus par la prolifération de la pollution marine et tellurique, lesquelles sont à l’origine de la dégradation de ces entités portuaires. Cette initiative est fortement saluée par les pêcheurs et les citoyens qui sont mobilisés pour les actions de nettoyage des ports et des barrages dans l’objectif de les promouvoir et de les valoriser pour les intégrer dans le processus du développement économique du pays.

Lancement des travaux de dragage du port de Dellys au 3e trimestre
Par ailleurs, les travaux de dragage du port de pêche et commercial de Dellys seront lancés au 3e trimestre de l’année en cours, a-t-on appris auprès de la Direction des travaux publics de la wilaya. Des démarches sont actuellement en cours en vue du lancement de travaux visant l’extension de ce port, l’un des plus vieux en Algérie (datant de 1925) et de l’élargissement de son tirant d’eau, a-t-on indiqué au wali Abderrahmane Madani Fouatih, lors d’une visite de cette structure, gérée par l’Entreprise de gestion des ports et des abris de pêche d’Alger, en marge du lancement de la 6e édition des «Ports et barrages bleus».
L’opération, qui a déjà vu la réalisation de travaux similaires en 2017, avec pour résultat le retrait de près de 13 000 m3 de vase à l’entrée du port de Dellys, devrait aboutir, à terme, à l’enlèvement de 30 000 m3 de vase sur une surface (en mer) de pas moins de 7 hectares, a-t-on ajouté, sur place. Affectée d’une enveloppe de 100 millions de dinars, cette opération vise à élargir à 5 mètres le tirant d’eau des entrées du port en question, avec à la clé une amélioration des conditions de travail des pêcheurs qui pourront désormais accoster plus facilement, quel que soit le calibre de leur embarcation, selon les mêmes explications. Cette action a été dictée par les grandes difficultés rencontrées par les barques de pêche pour rentrer ou sortir de ce port à cause de l’ensablement et de l’envasement à son niveau, dus principalement aux intempéries et aux vents forts accompagnés de courants sous-marins. Le port de pêche de Dellys est confronté, depuis plusieurs années, à un problème d’exigüité, sa capacité d’accueil ne dépassant pas les 200 embarcations, tout en englobant près de 100 petits métiers en relation avec la mer. Ces travaux de dragage coïncident avec le parachèvement de la réalisation d’un quai de 70 m, destiné aux unités des gardes-côtes, en plus d’un quai flottant de 10 m de long, affecté aux prestations du centre de contrôle. Parallèlement, le plan d’eau de ce port est estimé à 6 ha, contre un terre-plein de 5 ha. Sa digue principale est de 460 mètres linéaires, alors que sa digue secondaire est de 200 mètres linéaires, contre une passe d’entrée large de 100 mètres linéaires. Cette 6e édition des « Ports et barrages bleus », organisée cette année sous le signe « Ensemble pour une pêche et une aquaculture productives et durables », a vu la tenue d’une exposition multiple mettant en exergue différents métiers liés à la pêche, outre le rôle dévolu aux associations du domaine, aux gardes-côtes et autres clubs verts dans la préservation et promotion de l’environnement marin.
Une campagne de vaccination des marins a été organisée à l’occasion, parallèlement à la mise en service d’un nouveau matériel à la station de carburant du port. L’opportunité a, aussi, donné lieu à l’organisation d’une excursion en mer, par l’association Nautilus, en vue de l’immersion de récifs artificiels.