Le tribunal correctionnel de la Cour de Boumerdès a condamné deux individus à des peines de 5 ans et 7 ans de prison ferme, accusés de pas moins de 11 vols de maisons par effraction en l’espace d’une semaine.

C’est en fouillant la voiture du premier suspect, lors d’un contrôle, que les policiers ont découvert des lots de matériels électroniques et électroménagers, des bijoux et autres objets de valeur. Le suspect, originaire d’Alger, a avoué ses actes de vols et a dénoncé son complice, dit « Mouhouche », originaire de Bordj-Menaïel. Ils ont reconnu avoir cambriolé pas moins de 11 maisons en l’espace d’une semaine dont 7 au niveau du quartier « Bastos » et d’autres quartiers de la ville de Bordj-Ménaïel. Le montant des objets volés est estimé à plus de 1 milliard de centimes. Après délibérations, les accusés ont été condamnés à 5 et 7 ans de prison ferme pour les chefs d’inculpation de constitution de bande de malfaiteurs, vols de maisons par effraction avec utilisation de véhicule. Par ailleurs, le tribunal de Rouïba a condamné trois individus à 7 ans de prison chacun pour les chefs d’inculpation de vols qualifiés de nuit et effraction et utilisation de véhicule. Les accusés ont fait irruption durant la nuit dans la maison d’un haut cadre, de nationalité étrangère, au niveau de la ville de Réghaïa pour s’emparer de l’ordinateur de la victime, de bijoux, et des sommes d’argent en devises (10 000 dollars et 400 euros). Le premier accusé a été arrêté alors qu’il circulait à bord d’une moto qu’il avait achetée avec l’argent volé avant de dénoncer ses deux complices.
K. K.