Des étudiants du département des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) de l’université M’Hamed-Bougara de Boumerdès ont déclenché, mardi, un mouvement de grève en signe de protestation contre le planning des examens.

En colère, les étudiants inscrits en licence et en mastère ont boycotté les examens en déclenchant un mouvement de protestation pour dénoncer le planning qu’il jugent chargé et anti-pédagogique. « La programmation des examens sur une durée de 12 jours sans interruption ne nous arrange pas. Elle n’obéit à aucune règle pédagogique », s’insurgent les étudiants, qui réclament une meilleure programmation. Les protestataires exigent de prolonger les épreuves sur au moins deux semaines avec des intervalles entre les épreuves, en tenant compte du nombre de modules pour les étudiants de chaque année universitaire. Les étudiants menacent de poursuivre leur mouvement de protestation si leur revendication relative à une meilleure programmation des examens n’est pas satisfaite.