Des piscines réalisées à coût de milliards sont restées fermées durant cette période de canicule. Cette situation a suscité la colère des citoyens qui ne trouvent pas d’explication si ce n’est de la mauvaise gestion ou une volonté de priver les enfants et les jeunes de ce loisir notamment durant cette période caniculaire.

Ils pointent du doigt le responsable de l’Office du complexe omnisport de Boumerdès.
« Ce dernier fait fi des instructions de sa hiérarchie et agit à sa guise en privant des milliers d’enfants et de jeunes de profiter de ces piscines pour ne citer que celles des Issers, Ouled Moussa et Boumerdès », dénoncent-ils en lançant un appel aux autorités compétentes pour intervenir afin de permettre aux enfants et aux jeunes de ces localités de fuir la canicule et de goûter aux plaisirs de la piscine durant cette période estivale.
K. K.