Agissant sur informations, les éléments de la BRI de la sûreté de Boumerdès ont démantelé un dangereux réseau spécialisé dans le trafic de stupéfiants. Il est composé de trois personnes, dont une psychiatre.

Le premier inculpé, propriétaire d’un cybercafé, est versé dans la vente de comprimés psychotropes, avons-nous appris d’un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Il s’agit de D. S. âgé de 29 ans, arrêté dans son cybercafé avec son complice H. H. âgé de 25 ans, pharmacien. Pas moins de 33 comprimés psychotropes ainsi que des sommes d’argent provenant de la commercialisation des stupéfiants ont été saisis, a ajouté le même communiqué. L’enquête a révélé que les deux inculpés recevaient les comprimés psychotropes par la nommée D. N., médecin psychiatre, qui leur délivrait des ordonnances. La perquisition effectuée dans le cabinet de la psychiatre a permis aux policiers de saisir 2 909 comprimés psychotropes. Présentés devant le procureur près le tribunal de Boumerdès, le médecin psychiatre et le propriétaire du cybercafé ont été placés sous mandat de dépôt et incarcérés à la maison d’arrêt de Tidjelabine, alors que le pharmacien a été mis sous contrôle judiciaire pour les chefs d’inculpation de délivrance d’ordonnances portant des stupéfiants, détention et vente des comprimés psychotropes.