Dans le cadre de la célébration de la Journée arabe de l’alphabétisation, l’Office national local d’alphabétisation en collaboration avec le Centre islamique culturel de Boumerdès a organisé une rencontre portant sur l’importance d’apprendre à lire et à écrire.

Pour cette année, le nombre d’inscrits en alphabétisation a sensiblement baissé dans la wilaya. Seulement 3 500 personnes se sont inscrits alors qu’ils étaient plus de 20 000 durant l’exercice 2009/2010. L’année suivante, le nombre a baissé à 12 000 pour atteindre moins de 4 000 pour cette année en cours, a indiqué un responsable de l’Office local d’alphabétisation. En ajoutant que le nombre de postulants aux cours d’alphabétisation atteindra plus de 5 400 en 2017. Le manque d’information et de sensibilisation, notamment au niveau des zones rurales et montagneuses, ainsi que l’absence d’aides de certaines APC sont des entraves qui freinent l’accès à l’alphabétisation des citoyens en général et des femmes en particulier. Il est à noter que le nombre d’inscrits pour cet exercice 2016/2017 est constitué en grande majorité de femmes avec un taux de plus de 95%. Dans ce volet d’alphabétisation quelque 277 enseignants sont mobilisés pour dispenser les cours aux apprenants des 400 sections réparties dans les écoles, les centres culturels, les mosquées, les maisons de jeunes ainsi que dans des sièges d’associations travaillant avec l’Office national d’alphabétisation. Une assistance nombreuse a pris part, hier à la célébration de la Journée arabe d’alphabétisation au Centre islamique de Boumerdès, laquelle est inscrite, cette année, sous le slogan « Ensemble pour que la wilaya de Boumerdès soit sans analphabètes ». Des conférences portant sur le thème ont été communiquées par des spécialistes. Des certificats de reconnaissance et des cadeaux ont été décernés aux femmes qui ont suivi avec succès les cours d’alphabétisation.