Les habitants des chalets de la commune des Issers, à l’est de Boumerdès, étaient heureux, ce jeudi, de recevoir les clefs de leurs appartements neufs et de quitter enfin les taudis occupés depuis plusieurs années.

Ainsi, pas moins de 366 familles ont été relogées dans des appartements neufs au niveau de la nouvelle cité Ali-Tikherbine. Cette autre opération de relogement a été supervisée par le wali de Boumerdès Abderrahmane Madani Fouatif, qui a réitéré son engagement à poursuivre le relogement des autres occupants des chalets lesquels ont subi des dégradations avancées. L’opération qui devrait prendre fin à la fin de l’année en cours est prolongée jusqu’au premier trimestre de l’année 2018, a-t-il indiqué, en évoquant le retard dans la livraison des projets de logements prévus. Dans ce cadre, il est prévu l’éradication totale de ces chalets réalisés juste après le séisme qui a frappé la wilaya de Boumerdès le 21 mai 2003 pour prendre en charge les sinistrés de la catastrophe. Ainsi les superficies récupérées dans ces sites serviront à l’implantation d’autres équipements publics et aussi des projets d’investissement, a-t-on précisé. L’opération s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Les autorités ont mobilisé tous les moyens humains et matériels pour le déménagement des familles vers les appartements neufs et aussi procéder à la démolition des chalets. D’autres opérations similaires sont prévues prochainement au niveau de Bordj Ménaïel, le chef-lieu, et autres localités, a-t-on ajouté.