Le lycée de Boudjima, situé dans la daïra de Makouda à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, sera réceptionné dans «un délai maximal de 15 jours», a rassuré dimanche, un représentant de la direction des équipements publics de la wilaya.

Ayant effectué un déplacement sur le site du chantier à l’occasion d’une action de protestation initiée par des lycéens pour demander l’accélération des travaux de la structure, ce responsable a indiqué que « les travaux de viabilisation et réseaux divers qui demeurent non réalisés, seront finalisés dans les prochains jours». Il a expliqué que tous les grands travaux ont été achevés au même titre que le raccordement aux réseaux d’assainissement, d’eau potable et d’électricité. «Seuls le raccordement au réseau de gaz naturel et le revêtement de la cour et des allées demeurent non réalisés », a-t-il affirmé, promettant qu’ils seront pris en charge à partir de lundi par l’entreprise en charge des VRD. Pour sa part, le secrétaire général de la direction de l’Education, Acher Abdelhafidh a indiqué à l’APS que tous les équipements pédagogiques nécessaires à la mise en service de la structure sont mobilisés et son ouverture interviendra Le chantier de réalisation d’un nouveau lycée pour la localité de Boujdima en remplacement de l’ancienne structure en préfabriqué, a été lancé il y a six ans et sa réception a été retardée à maintes reprises, notamment en début de l’année scolaire 2015-2016 puis, en septembre dernier. Depuis 2012, les lycéens de Boudjima sont répartis sur les deux CEM Challal et Yafadjen, ce qui ne les a pas empêchés d’être en tête de classement à l’examen du baccalauréat durant ces deux dernières années, a-t-on rappelé.