L’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira abrite depuis mercredi les premières journées doctorales nationales avec la participation de doctorants et étudiants, ainsi que des chercheurs et professeurs venus des différentes universités du pays, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs. Organisées par la faculté des sciences de la nature et de la vie et sciences de la terre (SNV- ST), ces premières journées se tenaient au niveau du pôle universitaire avec au programme une vingtaine de conférences portant sur des thèmes divers pouvant aider les étudiants des SNV-ST à élaborer et soutenir leurs thèses de doctorat. «Ces journées doctorales ont débuté mercredi et elles se poursuivent jeudi. Nous avons invité plusieurs enseignants chercheurs spécialisés dans la science de la vie et dans les sciences techniques et venus des universités de Bouira, Alger, Djelfa,Tizi Ouzou, Béjaïa, Boumerdes, Aïn Defla et M’Sila», a expliqué à l’APS la présidente du comité d’organisation, Mme Mouhoub Sayah Chafika. L’objectif de ces journées est de parfaire le programme de la formation doctorale par une série de conférences enrichissantes mais aussi dynamiser l’esprit de recherche des doctorants tout en leur offrant la possibilité d’exposer l’état d’avancement de leurs travaux devant des enseignants expérimentés. Ainsi, les débats émanant de chaque thématique de thèse permettront aux étudiants de recueillir les réactions et remarques d’un groupe élargi d’enseignants-chercheurs invités d’autres universités et ceux de l’université de Bouira. «Cet espace de discussions et d’échanges scientifique renforcera le développement et l’enrichissement des axes de recherche traités par les jeunes chercheurs. Ces journées doctorales permettent également d’initier chez les jeunes doctorants une démarche personnelle capable de les inciter à mieux préparer les différentes phases de leurs thèses», a souligné Mme Mouhoub Sayah. La même responsable a ajouté en outre que la consécration périodique de cet événement scientifique consoliderait la communauté scientifique actuelle et préparerait celle de demain. Par ailleurs, les partenaires socioéconomiques de ces journées doctorales et de la faculté des sciences de la nature et des sciences techniques à savoir notamment l’ANSEJ (Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes), la CNAC (Caisse nationale d’assurance chômage) et la Conservation des forêts de la wilaya de Bouira «ont pris part à cette occasion à une exposition pour présenter leurs services au profit des étudiants afin de les inciter à collaborer avec eux pour d’élaborer leurs travaux de recherches et leurs thèses de fin de cycle», a indiqué de son côté la chargée de la communication de l’université Mme Karima Chaia. n