Fait inédit dans les annales de l’Education nationale. Mercredi dernier, des individus ont saccagé une école primaire au village Ichoukren, dans la commune de Chorfa, à plus de 50 km à l’est du chef-lieu de wilaya de Bouira, a-t-on appris de sources locales. 

En effet, l’établissement baptisé au nom de Badji Tahar, a été complètement saccagé, a-t-on déploré des mêmes sources révélant que les malfaiteurs ont détruit le panneau portant le nom de l’école.  Les portes, les tableaux ainsi que les chaises de plusieurs classes  ont été toutes détruites. Un enseignant a fait savoir que même  la salle réservée aux enseignants n’a pas été épargnée par cette «horde de sauvages». «Même les cahiers et des livres appartenant à des élèves ont été détruits». La brigade de la Gendarmerie nationale de Chorfa a procédé à l’ouverture d’une enquête sur cette affaire qui a suscité des questionnements et surtout de l’étonnement au sein de la population locale.