Un septuagénaire est mort dimanche matin à Saharidj (Est de Bouira) suite à son intoxication au monoxyde de carbone, selon les détails recueillis auprès des services de la Protection civile. Il s’agit d’un homme âgé de 70 ans retrouvé mort dans la matinée à son domicile, selon le chargé de communication de la Protection civile, le Sous-lieutenant Youcef Abdat. «La victime est morte asphyxiée suite à l’inhalation du monoxyde de carbone qui provenait d’un réchaud», a encore expliqué l’officier Abdat. L’unité de la Protection civile de M’Chedallah est intervenue pour l’évacuer vers l’hôpital. En dépit des incessantes campagnes de sensibilisation que mènent les services de la Protection civile, ainsi que de la direction de distribution de l’électricité et du gaz à travers les différentes régions de la wilaya, le monoxyde de carbone fait toujours des victimes à Bouira. Le mauvais usage du gaz de ville ainsi que l’absence d’entretien des appareils de chauffage et le manque d’aération sont à l’origine de 90 % des décès causés par les intoxications au monoxyde de carbone. Ainsi, Bouira enregistre sa première victime pour cette saison hivernale qui connaît un recours intensif à l’utilisation du gaz pour des besoins de chauffage en cette période du froid.