Des dizaines de citoyens du village de Tikboucht relevant de la commune de Haizer (Est de Bouira) ont observé mardi un sit-in devant le siège de la Daira éponyme pour réclamer des solutions à la crise d’eau potable qu’ils endurent depuis plusieurs années, a-t-on constaté. Les habitants de cette localité se sont rassemblés, dans la matinée, devant le siège de la Daira pour solliciter l’intervention des responsables locaux en vue de tenter de «trouver des solutions efficaces à cette crise d’eau qui perdure». «Nous avons un problème d’eau potable depuis plus de deux ans. Un forage a été réalisé pour nous alimenter, mais l’eau ne coule toujours pas dans nos robinets», s’est plaint un groupe de citoyens. Selon les témoignages de certains habitants recueillis par l’APS, les foyers de ce village sont «privés d’eau potable depuis 25 jours» malgré les promesses du président de l’Assemblée populaire communale (APC), Akli Abdoune. «Le président de l’APC nous a promis de résoudre ce problème en été, mais rien n’est fait à ce jour», ont-ils relevé. Les tentatives de l’APS de joindre le président de l’APC de Haizer pour plus de détails sur ce problème sont restées vaines. Un groupe de représentants de la population de Tikboucht a été reçu par le chef de Daira de Haizer, Bachir Ghedjati, pour écouter leurs doléances. Ce dernier leur a promis d’œuvrer pour trouver une solution urgente à cette crise, a-t-on appris auprès d’un des représentants des habitants de cette localité. M. Ghedjati a demandé l’envoi d’une commission de wilaya à Tikboucht pour voir de près les besoins de la population en matière d’eau potable, a-t-on ajouté. La localité de Tikboucht est alimentée à partir de deux forages, dont un a été réalisé en 2019. «Le nouveau forage ne contient pas beaucoup d’eau pour satisfaire une demande croissante», a expliqué Amar, un habitant de ce village qui compte près de 5000 âmes.