Les services de la gendarmerie nationale de la wilaya de Bouira ont procédé la semaine passée à une saisie importante des produits pyrotechniques. S’exprimant vendredi sur les ondes de la radio locale, le responsable de la communication au niveau du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya a révélé que les trafiquants sont désormais passés

à une autre technique pour faire passer et transporter leurs produits. Il s’agit selon le même responsable de dissimuler les marchandises dans des cabas en empruntant les moyens de transport de voyageurs et les taxis collectifs. Néanmoins, cette nouvelle technique utilisée par les trafiquants qui continuent d’inonder les marchés en ces produits dangereux, notamment à l’approche des fêtes religieuses, n’a pas abouti en raison, dit encore l’intervenant, du déploiement en force et surtout à la vigilance et au professionnalisme des gendarmes. Plusieurs unités ont été d’ailleurs déployées à travers le tronçon autoroutier allant de Lakhdaria à la limite de la wilaya de Bordj Bou Arreridj et à travers les routes principales. Plusieurs personnes ont été interceptées lors des fouilles effectuées par les gendarmes ayant dressé des barrages. Des quantités importantes de pétards et autres produits pyrotechniques importés de l’étranger et introduits d’une manière illégale et frauduleuse en Algérie ont été saisies. Selon toujours les déclarations du chargé de communication du groupement de la GN de Bouira, une quantité avoisinant les 100 000 unités ont été saisies, et ce, en l’espace d’une semaine à travers les différents points de contrôle installés par les gendarmes. Le gros a été saisi la veille de Mawlid Ennabaoui, où les gendarmes ont saisi une quantité de 83 000 unités. 

M. H.