Le Secrétaire général de l’Assemblée populaire communale (APC) de Haizer (Est de Bouira) a été démis de ses fonctions dimanche par le wali de Bouira, Mustapha Limani, pour “son implication dans la validation frauduleuse de formulaires de candidature”, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

“Suite à cette affaire, le wali de Bouira, Mustapha Limani, a mis le SG de l’APC de Haizer en congé forcé pour l’écarter des (préparatifs) de la prochaine présidentielle et ce, jusqu’à la fin de l’enquête lancée à ce propos par les services concernés”, a expliqué à l’APS le chargé de communication de la wilaya, Latrache Ladjel.
Dans la matinée, des centaines de citoyens de la commune de Haizer avaient observé un sit-in devant les sièges de la Daira et de l’APC pour “dénoncer la légalisation frauduleuse de formulaires de candidature au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika par le Secrétaire général de l’APC”, a-t-on constaté.

Qualifiée par le wali de Bouira “d’inacceptable”, cette affaire remonte à la semaine passée, lorsque le président de l’Organisation nationale pour lapromotion du travail avait fait un post les réseaux sociaux dans lequel il affirmait avoir achevé “les procédures légales” pour la légalisation de 2000 formulaires en faveur du candidat Abdelaziz Bouteflika. Selon certaines sources à l’APC, les formulaires auraient été validés par le SG de la l’APC sans la présence des intéressés.