Le censeur du lycée «Kheddouci Mohamed Ameziane» d’El Adjiba (Est de Bouira), Abdelhafidh Boutoughmas, a été victime d’une agression commise, dimanche, par un groupe d’inconnus, a-t-on appris, lundi, auprès des services de cet établissement. Selon les détails fournis par Mme Tassadit Remaci, une des employées du lycée, le censeur a été «violemment tabassé et agressé par des inconnus après qu’il leur ait demandé de sortir de l’établissement». «Les agresseurs, qui se sont introduits à l’intérieur du lycée, avaient refusé de sortir avant de tabasser le censeur suite à une altercation», a expliqué Mme Remaci.
Les enseignants ont enclenché un mouvement de grève qui se poursuit jusqu’au lundi en guise de protestation contre l’insécurité régnant dans leur établissement. Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale d’El Adjiba pour arrêter les auteurs de cette agression. En 2019, un élève issu de ce même lycée, avait été agressé au coteau par un groupe de jeunes après une violente rixe survenue devant l’entrée de l’établissement. n