Plusieurs projets gelés pour cause de crise financière, frappant l’ensemble des secteurs d’activités, seront débloqués. C’est ce qu’a annoncé, avant-hier, à l’issue d’un conseil de wilaya dédié au développement local, le wali de Bouira, Limani Mustapha.

En effet, il s’agit essentiellement des projets relevant des secteurs de l’éducation, de l’aménagement et de l’hygiène publique. Selon les données fournies par les services de la wilaya, un nombre considérable de projets bloqués pour absence de financement est sur le point d’être débloqué. Au total, deux établissements secondaires et six cantines scolaires seront réalisés prochainement après avoir reçu l’aval des pouvoirs publics. Faute de financement, les deux opérations inscrites sont suspendues. Dans la wilaya de Bouira, la restauration des potaches se pose avec acuité. Des cantines ont été d’ailleurs fermées faute de financements. La réalisation de ces cantines et des établissements scolaires a été soulevée par des populations habitant des régions reculées de la wilaya. A l’issue du conseil en question, les autorités locales ont aussi décidé de débloquer un enveloppe financière pour la réalisation d’un établissement moyen. Dans le même sillage, les autorités de wilaya ont également annoncé le renouvellement des équipements de chauffage installés au niveau des écoles primaires. Ces moyens de chauffage feront l’objet d’opération de maintenance et ce « pour permettre aux élèves de passer un hiver chaud ». Dans certaines écoles, des appareils qui ne sont pas opérationnels, depuis des années, sans que la direction de l’éducation ni les élus locaux ne daignent procéder à leurs réparations pour assurer et garantir une scolarité stable aux élèves. Quant au volet de l’aménagement urbain, les présents au conseil de wilaya ont débattu du nouveau plan de circulation visant surtout à désengorger le chef-lieu des embouteillages et autres points noirs. Une étude technique est en cours de réalisation et une enveloppe financière a été également dégagée pour la réalisation d’autres opérations entrant dans le cadre de l’élargissement des ruelles.
M. H.