Le taux de chômage connaîtra une légère baisse en 2019 dans la wilaya de Bouira grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics pour dégeler et relancer nombre de projets de développement, a indiqué jeudi à l’APS le directeur de l’Agence de l’emploi de la wilaya (Awem), Drissi Saïd.

«En 2018, c’est vrai que le taux de chômage a connu une légère hausse (8,72), en raison de l’arrêt de ces projets, qui a été derrière le licenciement des travailleurs, notamment dans les domaines des travaux publics et de la construction, mais le taux connaîtra une baisse en 2019 avec les mesures du dégel et de la relance des projets à l’arrêt», a expliqué M. Drissi. Selon les détails fournis par le même responsable, 71,66 % des demandeurs d’emploi sont des jeunes hommes et 28,34 % sont des jeunes femmes, âgés entre 25 et 34 ans. «Cette frange sociale est la plus exposée au chômage dans notre wilaya», a souligné M. Drissi. La construction, l’industrie et les services sont considérés comme les secteurs qui recrutent le plus dans la wilaya de Bouira avec un taux global de 67,85 %. La wilaya de Bouira a enregistré durant 2017-2018 un total de 9 389 offres d’emploi proposées par des entreprises économiques publiques, privées et étrangères. Dans un rapport récent, la direction de l’agence de l’emploi de la wilaya avait expliqué avoir enregistré 15 056 demandeurs de travail pour la première fois dans le cadre des contrats de l’insertion professionnelle, dont l’âge oscille entre 16 et 35 ans. En 2018, l’Awem de Bouira a réussi à installer 1118 jeunes demandeurs de travail dans leurs postes, dont 44,54 % d’entre eux sont des universitaires, a fait savoir M. Drissi. Le même responsable a précisé en outre que 344 autres jeunes ont été insérés dans leurs postes d’emploi dans le cadre des contrats de travail aidé (CTA) qui, a-t-il dit, «est la plus efficace formule pour l’intégration des jeunes travailleurs dans leurs postes». «Actuellement, 1815 contrats CTA sont en cours de validité», a précisé le directeur de l’agence de l’emploi de la wilaya de Bouira. En 2018, le nombre de contrats CTA accordés aux demandeurs de travail a régressé pour atteindre 635 postes, alors qu’en 2017 le chiffre était de l’ordre de 1 102 postes, a détaillé le directeur de l’emploi de la wilaya. (APS