Le coup d’envoi des travaux de réalisation de 2 200 logements de l’Agence de l’amélioration et de développement du logement (AADL) à Bouira et à El Hachimia (sud), a été donné lundi par le wali, Mustapha Limani, à l’occasion de la commémoration du 57e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960.

Au chef-lieu de wilaya, M. Limani a procédé au lancement du projet de 2 000 logements supplémentaires AADL dont a bénéficié la wilaya de Bouira en 2016 avec un délai de réalisation ne dépassant pas les 26 mois, selon la fiche technique présentée sur place. Le premier magistrat de la wilaya a saisi cette occasion pour appeler les responsables en charge du projet à respecter les délais de réalisation ainsi que la qualité, avant de demander aux autres responsables concernés de prévoir la dotation de ces 2 000 logements de toutes les structures nécessaires. Selon les détails fournis au cours de cette visite, une enveloppe de plus de six milliards de dinars a été allouée pour la concrétisation de ce projet. Les autorités de la wilaya de Bouira se sont déplacées par la suite dans la commune d’El Hachimia, à une vingtaine de kilomètres au sud du chef-lieu de wilaya, où elles ont lancé les travaux de réalisation de 200 autres unités AADL pour un montant global d’environ 600 millions de DA, a expliqué à l’APS le directeur du logement, Yahiaoui Nabil, qui accompagnait le wali dans cette visite. Des engins et des dizaines d’ouvriers ont été déployés sur le site du projet pour commencer les terrassements. Le projet est scindé en deux lots de 100 logements chacun. Des délais de 24 à 30 mois ont été accordés aux deux entreprises réalisatrices pour qu’elles livrent le projet dans son intégralité. Toujours dans le cadre des festivités commémorant le 57e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 à Bouira, le chef de l’exécutif s’est rendu dans la ville de Sour El-Ghouzlane (sud) où il a baptisé une école primaire du nom du Chahid Bourahla Ali. Dans la commune voisine, Bordj Oukhris, il a procédé à la baptisation également de l’unité locale de la Protection civile du nom du chahid El-Aîdani Laïd.