Mouloud Chérif, chef de l’exécutif de la wilaya de Bouira, s’est montré insatisfait de la prise en charge des revendications des habitants de Lakhdaria sur le plan de préservation de l’environnement.

Inspectant la décharge publique de Zbarboura, le wali a instruit les services concernés de prendre en charge et dans les meilleurs délais le cas de la décharge, fermée la semaine passée par les habitants de Zbarboura à l’est de Lakhdaria où des tonnes de déchets sont laissés à l’abandon. Les populations vivent le calvaire en raison des odeurs nauséabondes dégagées depuis la décharge. Le wali a demandé la réfection de la route menant vers la décharge. « Vous attendez que je me déplace pour réagir », a-t-il tonné. Profitant de la sortie sur site du wali de Bouira, des habitants de la localité de Zbarboura ont interpellé le wali sur la dégradation tous azimuts de leurs conditions de vie. « Nous vivons dans la misère et les autorités locales n’ont jamais pris en charge nos revendications », ont-ils dénoncé. Par ailleurs, dans la commune de Lakhdaria, le premier responsable de la wilaya de Bouira a remis un chèque d’un million de dinars pour le club local qui évolue dans le championnat de division amateur. La même somme a été allouée à d’autres clubs de Bouira à l’image du MBB, E-Sour El Ghozlane et le JSM M’Chedallah. Dans ce sens.
M Cherifi a annoncé la création prochaine d’un fonds de wilaya pour aider les clubs sportifs.
M. H.