Des jeunes de la localité Toghza relevant de la commune de Chorfa dans l’est de la wilaya de Bouira ont procédé hier à la fermeture d’une partie de la voie ferrée pour protester contre les modalités de recrutements de la Direction de la SNTF. Les manifestants ont bloqué la voie à l’aide des barricades et autres troncs d’arbres paralysant le trafic ferroviaire

durant des heures, a-t-on appris de sources locales. Les manifestants ont dénoncé le fait que les responsables du secteur n’ont pas respecté leurs engagements en dégageant surtout des postes de travail pour le nouveau passage à niveau sis au village de Toghza. «Les autorités locales ont promis de prendre en charge notre revendication mais en vain», a dénoncé un manifestant. D’autres ont révélé que la Société nationale des transports ferroviaire (SNTF) a dégagé des postes de travail pour la sécurisation du passage à niveau en question. «La SNTF a décidé d’installer ce passage après que des accidents eurent été déplorés. Nous avons demandé des postes de travail», a-t-on dénoncé. Le trafic ferroviaire sur cette ligne a été paralysé. Les trains à destination d’Alger n’ont pas quitté hier la gare de Beni Mansour a précisé un responsable de la SNTF. Des élus locaux se sont déplacés sur place afin de tenter de convaincre les jeunes protestataires de libérer la route.