Une enveloppe supplémentaire de 39 millions de dinars a été accordée sur le budget de la wilaya de Bouira pour le parachèvement des projets des grands transferts des eaux du barrage Koudiet Acerdoune vers les localités d’Aïn Bessem et de Ridane (ouest de Bouira).

C’est au cours d’une visite d’inspection et de travail effectuée jeudi dans les communes d’Aïn Bessem, Ridane et Hadjra Zerga (sud) que le wali de Bouira, Mustapha Limani, a décidé de cette rallonge budgétaire sur fonds de la wilaya. Ce montant financier supplémentaire de 39 millions de DA, puisé du budget complémentaire (40 milliards de dinars) attribué à la wilaya, est destiné à parachever les travaux de raccordement des différentes localités de la commune d’Aïn Bessem et celles de la commune enclavée de Ridane, au système des grands transferts du barrage Koudiet Acerdoune, selon des informations fournies lors de cette visite.
Pour la commune d’Aïn Bessem, située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira, M. Limani a annoncé une rallonge de 5 millions dinars pour la poursuite des travaux de raccordement de la localité d’Ouled Aïch, située à la lisière de la daïra de Souk Lakhmis. « Ce projet alimentera les villages de Sidi Yahia, Ouled Aich, Mouadaâ, Chekoubia sur un linéaire de 15 km », a expliqué le wali, précisant que 34 autres millions de DA seraient ajoutés pour pouvoir raccorder aussi la localité d’Ouled Guemra relevant de la commune de Ridane. Un réseau de 12 kilomètres sera réalisé pour le raccordement de ce village enclavé qui compte 600 habitants.
Dans la commune de Ridane, M. Limani s’est enquis de l’avancement des travaux de raccordement de quelque 4 600 habitants au système des grands transferts du barrage Koudiet Acerdoune, réalisé dans la commune de Maâlla nord-ouest). Pour le village d’Ouled Guemra, une étude avait été menée auparavant pour son raccordement à ce système, mais le projet n’a pas été lancé pour des raisons financières. A Hadjra Zerga, située à une soixantaine de kilomètres à l’extrême sud de la wilaya de Bouira, le chef de l’exécutif a visité le chantier de réalisation d’un réservoir de 500 m3 en voie d’achèvement et destiné à raccorder également cette région au barrage de Koudiet Acerdoune. « Le projet porte sur la réalisation de 45 km de réseau et concerne dans sa totalité les communes de Hadjra Zerga et Hakimia, ainsi que les localités de Raicha, Zaouia, Drablia et Dayra, ainsi que Bassane et domaine Atoui, qui comptent au total 4 000 habitants », ont expliqué les responsables de la direction des Ressources en eau au wali.