Natif de la très belle et envoûtante ville de Djanet, âgé de 47 ans et père de quatre enfants, Boudjemâa Othmani, promu dans le cadre du dernier mouvement des chefs de daïra, a pris ses fonctions à El Menéa

et devient ainsi le premier chef de daïra de cette wilaya déléguée, élevée à ce rang en 2017. Détenteur d’une licence en droit obtenue en 1997/1998 à la faculté de droit de Ben Aknoun (Alger), il a intégré le corps de l’administration en 1998, en occupant à sa sortie de l’université son premier poste à la direction de la culture de la wilaya d’Illizi. En 1999, alors qu’il est en poste à la wilaya d’Illizi, il réussit au concours pour le poste d’inspecteur adjoint. Il occupe ensuite le poste de chef de bureau à la Direction de l’administration locale (DAL) de la wilaya d’Illizi, jusqu’en 2004, année de son installation au cabinet du wali d’Illizi, en qualité d’attaché, poste qu’il occupera jusqu’en 2010, année de sa promotion en qualité d’inspecteur de wilaya.
En 2011, il accédera au poste d’inspecteur général à la wilaya de Tamanrasset, poste qu’il occupera pendant sept ans, avant d’être nommé en qualité de chef de daïra d’El Menéa, en novembre 2018. Il a été installé dans ses fonctions par Ahmed Dahmani, le wali délégué de la circonscription administrative
d’El Menéa. O . Y.