Un nouveau complexe Mère-Enfant est en cours de réalisation à Bou Saâda dans la wilaya de M’sila. Il devrait être livré en juin prochain et entrer en service à la fin de l’été 2022, selon des sources locales. En visite sur place, mardi 4 janvier, le président de la Commission de santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle de l’Assemblée populaire nationale (APN) Ali Rabid a indiqué que le complexe «permettra de transférer l’actuel service de maternité et d’enfance de l’ancien hôpital de la ville vers cette nouvelle structure».
Il permettra, également, a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse locale, «d’alléger la pression sur l’hôpital qui dispense des services dans le domaine de la maternité et de l’enfance au profit des habitants de 23 communes du sud de M’Sila». M. Rabidj a également souligné qu’«afin de combler le déficit enregistré en spécialistes de gynécologie-obstétrique, il est impératif d’impliquer le secteur privé, en attendant de trouver des solutions pérennes lors de la prochaine rencontre entre les députés, le ministre de la Santé et le Premier ministre».
Il a, dans la foulée, indiqué que «parmi les solutions proposées figure le renforcement du secteur avec des médecins spécialistes de Cuba et de Chine».
Par ailleurs, la visite de cette délégation a été l’occasion de soulever certaines préoccupations inhérentes au secteur de la santé dans la wilaya, notamment en ce qui concerne le manque de médecins spécialistes et le problème du service civil, étant donné que M’sila est classée comme wilaya du Nord, où la période du service civil est de trois ans, tandis que dans le Sud du pays il est de deux ans, ce qui explique, a-t-on considéré, la réticence de médecins spécialistes à effectuer le service civil dans cette wilaya. M. Rabidj s’est engagé à transmettre cette préoccupation au ministère de tutelle.
Dans la commune limitrophe de Medjedel, un hôpital d’une capacité de 60 lits est également en cours de réalisation pour éviter aux habitants de cette commune de se déplacer pour leurs besoins en soins.