Le jeune des U17, Youssoufa Moukoko, a été visé par des injures racistes dimanche, d’après la presse allemande. La pépite de Dortmund, âgée de 15 ans et déjà inscrite cette saison dans l’effectif professionnel du Borussia, a joué avec les U19 dans le derby de la Ruhr Schalke-Dortmund, et marqué les trois buts de la victoire (3-2).
Après son troisième but, il a été pris à partie par un groupe de supporters de Schalke qui l’ont couvert d’injures, le menaçant de lui «casser les os» et faisant référence à sa couleur de peau. «Je suis fier d’être né avec cette couleur de peau et j’en serai toujours fier #BlackLivesMatter», a répliqué l’adolescent dans l’après-midi sur son compte Instagram.
«Nous ne pouvons que nous excuser pour ces propos de quelques fans», a réagit Schalke dans les heures qui ont suivi: «quelles que soient les émotions d’un derby, nous condamnons sévèrement et rejetons de telles insultes». Le club assure qu’il prendra les «mesures nécessaires». Certaines des insultes sont clairement audibles sur un enregistrement vidéo. Le match s’est poursuivi apparemment sans que personne n’intervienne.