La brigade de recherche et d’intervention (BRI) du service de police judiciaire de la sûreté de wilaya de Bordj Bou Arreridj a saisi 55.824 comprimés psychotropes et arrêté une pharmacienne et son conjoint, a-t-on indiqué mardi à la cellule de communication de ce corps de sécurité. L’opération a permis la saisie de 187 flacons de substances anesthésiques, trois factures, trois bons de commande ainsi que 46 photocopies d’ordonnances médicales, a précisé la même source. La concrétisation de cette opération, faisant suite aux investigations effectuées par les éléments de la même brigade, a contribué à l’arrestation de ces deux individus et à la saisie de cette quantité de médicaments psychotropes, a-t-on souligné. Après le parachèvement des procédures réglementaires, les personnes mises en cause ont été présentées devant le parquet local pour «exercice illicite d’une profession de santé», «stockage et transport de médicaments sans autorisation» et «vente de comprimés psychotropes de manière illégale», a-t-on affirmé. Le conjoint de la pharmacienne a été mis sous mandat de dépôt, tandis que cette dernière a été mise sous contrôle judiciaire, ont signalé les services de la sûreté de wilaya, a-t-on conclu.