Une réunion pour déterminer l’origine des accidents enregistrés sur l’autoroute Est-Ouest a été organisée au siège de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, en présence des cadres locaux des secteurs des travaux publics, de la santé, des transports, de la protection civile et de l’énergie. Une enveloppe financière de 40 milliards de dinars a été allouée pour l’entretien du réseau routier à l’échelle nationale, a indiqué samedi à Bordj Bou Arreridj le directeur général des équipements au ministère des Travaux publics et des transports, Boualem Chetbi. S’exprimant en marge d’une réunion de travail au siège de la wilaya, initiée par le wali, Abdelkader Belkhezadji, pour déterminer l’origine des accidents enregistrés sur l’autoroute Est-Ouest, notamment le segment estimé à 92 km transitant par Bordj Bou Arreridj, M. Chetbi a précisé qu’»un montant de 40 milliards de dinars a été alloué dans le cadre de la LF 2020 pour l’entretien du réseau routier à travers le pays». Selon ce même responsable, 30 milliards de dinars seront consacrés à l’entretien des routes nationales et 10 milliards de dinars pour les chemins communaux, ajoutant que «les opérations seront lancées bientôt dans le but d’améliorer l’état des routes et répondre aux besoins des citoyens au niveau local». M. Chetbi a également fait savoir qu’un certain nombre de mesures ont été prises concernant le renforcement de la wilaya de Bordj Bou Arreridj en camions et chasse-neiges, ainsi que d’autres mesures qui seront prises ultérieurement après l’étude des rapports d’expertises qui seront présentés au ministère de tutelle au sujet de l’état des routes, d’autant que, dit-il, «le bien-être et la sécurité du citoyen font partie de nos priorités». De son côté, Ali Khelfaoui, le nouveau directeur général de l’Algérienne des autoroutes (ADA), a fait part de «l’existence d’insuffisances au niveau de l’autoroute, notamment en matière de feux de signalisation». Dans ce contexte, il a affirmé que l’ADA s’efforcera d’y remédier en mettant en branle des mesures urgentes, telles que le lancement de travaux de maintenance au niveau de certains axes routiers au trafic dense, à l’instar de la pente escarpée de Zenouna, dans la commune d’El Achir, en plus de l’intensification du salage des voies de circulation.
Le même responsable a ajouté, en outre, qu’une campagne de prévention des accidents de la circulation sera «prochainement» lancée, déplorant, à cet effet, le grand nombre d’accidents survenant sur les routes, dont les 2 derniers accidents qui se sont produits au niveau de l’autoroute Est-Ouest, occasionnant la mort de 7 personnes en 24 heures. Pour sa part, le directeur local de la santé, Abdellah Kaci, a indiqué dans son intervention que le coût de prise en charge d’un accidenté de la route s’élève à plus de 2 millions de dinars. n