Outre son engagement dans la lutte contre la précarité en milieu rural en venant en aide aux couches les plus vulnérables, l’association caritative El Gheith veut élargir son champ d’action pour s’impliquer dans le développement durable, à travers un projet financé par l’ambassade de France et en partenariat avec les directions de l’éducation, des forêts, Sonelgaz, la Protection civile, l’environnement et de l’ADE.

L’association a, en effet, organisé le week-end dernier un séminaire au Centre national des technologies de production plus propres (CNTPP). Une rencontre qui a pour objectif de promouvoir la conscience citoyenne et de renforcer l’engagement de l’Etat envers la protection de l’environnement et aux principes du développement durable en intégrant des considérations environnementales dans le processus de planification du développement national. « Nous avons déjà organisé des journées et des caravanes de sensibilisation contre le gaspillage de l’eau et de l’énergie, des sorties éducatives et surtout des rencontres avec des entreprises de recyclage. Une formule aussi respectueuse de l’environnement que rentable puisque le produit recyclé finira, à terme, par être intégré dans le circuit économique », nous dit le président de ladite association.