Selon un communiqué émanant de la cellule de communication de la sûreté de wilaya, quatre personnes, âgées entre 24 et 41 ans, dont trois travaillant dans des bureaux de poste, ont été arrêtées par la section économique de la PJ puis traduites en justice pour les griefs de manque de lucidité, de vol, de faux et usage de faux.

L’affaire remonte au mois de décembre dernier, lorsqu’un commerçant avait déposé plainte pour le vol de son chéquier dans la boîte à gants de son véhicule. Aussitôt, il s’est dirigé vers la poste pour consulter son compte où il tombe sur le pot aux roses : plus de 20 millions de centimes ont été soustraits dans trois opérations de retrait et dans trois bureaux de poste différents, en l’occurrence à Cherchar, El Annasser et Medjana. L’enquête a conclu que le principal mis en cause a dérobé le chéquier à un commerçant et un permis de conduire à un réparateur d’appareils électroménagers, sur lequel il a porté des falsifications minutieuses, avant de mettre à exécution son forfait. Présentés devant le procureur, le présumé principal mis en cause a été mis sous mandat de dépôt, tandis que les trois agents ont été cités directement.
M. A.