Gaz, AEP et assainissement, une trilogie récurrente qui refait surface chez les citoyens d’une partie de la localité d’El Medjaz, dans la commune d’El Euch, wilaya de Bordj, annexée administrativement à la commune de M’sila depuis 1998,

soit à mi-chemin entre la wilaya mère Bordj et la wilaya de M’sila, distante de 30 km. Selon une source locale, les citoyens de cette partie ont procédé dimanche à la fermeture de la RN 45, reliant Bordj à M’sila, à hauteur de l’école Cherif-Yahi jouxtant le carrefour menant à Maâza, à l’aide de pierres et d’objets hétéroclites, paralysant ainsi cet axe névralgique pendant plus d’une heure. Des dizaines de véhicules ont été immobilisés, tandis que d’autres ont dû faire un détour pour arriver à destination ou purement et simplement rebrousser chemin. Les protestataires revendiquent le raccordement aux réseaux d’AEP, l’assainissement et surtout au réseau du gaz. Un projet qui tarde à se finaliser, puisque, selon notre source, l’installation des canalisations est faite depuis un an et il ne reste que la mise en service pour approvisionner les foyers et en finir avec la bonbonne de gaz butane dont les prix flambent en pareilles circonstances climatiques. Ce n’est qu’après l’intervention des autorités civiles et militaires locales, qui ont promis de prendre en main les revendications des citoyens, que la route a été rouverte à la circulation.