Pour détention et commercialisation de drogue dure, la faction de la BRI a pu mettre la main sur une bande de 3 dealers, dont 2 établis en France, qu’elle présentera ensuite devant le procureur de la République, apprend-on de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

L’affaire remonte au 13 février dernier, lors du guet-apens tendu près du domicile du suspect. La longue attente s’est soldée par l’arrestation, au sortir d’un restaurant, du principal revendeur de la substance, en possession de deux petits sacs de cocaïne destinés à la vente. La fouille du domicile a permis aux agents de saisir 81,16 grammes de cocaïne, une balance numérique Smart Weight, 0,3 g de cannabis, un joint bourré, un billet de banque malaisien, qui fait office de paille pour sniffer la substance en poudre, les sommes de 4 000 euros et 29 000 dinars et des cellulaires de différentes marques, lit-on encore dans le communiqué.
M. A.