En Conseil des ministres, le chef de l’Etat a instruit le gouvernement de trouver «immédiatement une solution pour le transfert de propriété» de l’usine de production de l’huile alimentaire de Jijel, après la condamnation de ses anciens propriétaires dans le cadre d’une affaire de corruption. Le communiqué du Conseil ne précise pas de quels propriétaires il s’agit, mais il est facile de comprendre qu’il est question des frères Kouninef actuellement en détention pour de multiples affaires concernant les «oligarques» de l’ère Bouteflika. L’huilerie de Jijel a été acquise en 2006 à l’issue d’une opération de privatisation de l’ex-Sogedia.