La direction de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) de Blida a entamé une opération de coupure de l’alimentation électrique et du gaz pour les abonnés n’ayant pas honoré leurs factures estimées à plus de 200 milliards de centimes, suite à l’échec de toutes les tentatives pour la récupération de ses redevances à l’amiable, a-t-on appris, mardi, auprès de cet organisme public.

La direction de la Sonelgaz de Blida a lancé cette procédure répressive (coupures d’électricité et de gaz), à l’encontre des abonnés qui ne se sont pas acquittés de leurs créances, en dépit de toutes les mesures de facilitation décidées à leur profit, dont notamment le payement de leurs créances par tranches, a-t-on ajouté de même source. Les créances impayées de la société auprès de ses abonnés dépassent les 200 milliards de centimes, dont une centaine de milliards due auprès d’entreprises publiques et privées, et le reste auprès des ménages, a précisé la source, assurant que cette situation a « impacté négativement » sur le bon déroulement de différents programmes de développement visant le renforcement et promotion des réseaux électrique et de gaz de la wilaya. La même direction a souligné sa détermination à offrir toute la latitude à ses abonnés pour régler leurs créances, en leur accordant notamment un délai de deux semaines à partir de la date de réception de leurs factures énergétiques. En dépit de cela, l’opération de recouvrement des créances de la société demeure irrégulière au niveau de la totalité des communes, a encore déploré la source, appelant les abonnés à se rapprocher des agences commerciales ou des bureaux postaux pour régler leurs dus, et contribuer à l’amélioration des prestations qui leurs sont offertes, est-il souligné, par ailleurs. Des coupures d’électricité ont été entamées, en parallèle, à l’encontre des citoyens exploitant cette énergie de façon illégale, avec l’engagement de poursuites en justice contre eux.
Sachant que les atteintes contre le réseau électrique sont à l’origine de pertes considérables pour la Sonelgaz, outre le préjudice subi par le réseau. (aps)