Les 14.000 unités de logements réalisées au pôle urbain de Safsaf, des hauteurs de Meftah (à l’extrême-est de Blida), et enregistrant un retard dans les travaux d’aménagements externes, seront distribuées de façon progressive et dans les plus brefs délais, selon l’engagement pris, samedi, par le wali Kamel Nouisser. Dans le cadre de sa première sortie d’inspection, le nouveau wali de Blida, qui s’est rendu sur le chantier de ces logements, dont les travaux d’aménagement, lancés depuis près de trois mois, n’ont pas dépassé les 15%, s’est engagé à «remédier à ce retard» , et à la «distribution de ces logements progressivement et dans les plus brefs délais», a-t-il assuré. L’autre problème avancé pour le retard de livraison de ce programme d’habitat, englobant des logements AADL et publics locatifs, destinés aux habitants de la wilaya, est représenté par son non raccordement aux réseaux d’électricité, de gaz et d’AEP, en raison des aspérités difficiles de cette région de montagne. Rejetant les différentes justifications des responsables en charge de ces projets, le chef de l’Exécutif de Blida les a instruits de l’impératif de procéder à «la levée des différentes contraintes constatées, en vue de remédier à cette situation, dont le tribut est payé par le seul citoyen», a-t-il déploré. Parmi les projets en souffrance au niveau de ce nouveau pôle urbain de Safsaf, un projet de 3.750 logements AADL, dont le taux de réalisation est estimé à 80%, au moment où les travaux d’aménagements externes n’ont pas dépassé les 14%, outre un autre projet de 4.450 logements publics locatifs (LPL). Le wali a annoncé, à l’occasion, qu’une invitation sera, à l’avenir, adressée aux représentants des citoyens, lors des visites d’inspection, en vue de faire le constat de la qualité des travaux et des contraintes rencontrées sur le terrain, dans un «objectif de proposer des solutions susceptibles d’aider l’administration dans leur aplanissement, dans le cadre de la politique participative entre citoyen- administration», a-t-il indiqué. A noter l’organisation, la semaine passée, par des citoyens d’Ouled Aïch, bénéficiaires d’un lot de 1.030 LPL au niveau de ce pôle, d’un sit-in de protestation, pour réclamer la remise de leurs clés l’accélération du tirage au sort pour la désignation de la liste des bénéficiaires du projet de 80 logements de la cité «Fetal» de la même commune. «Ce tirage au sort sera tenu, mardi prochain, au niveau de la salle Hocine Chaàlane du complexe sportif Mustapha Tchaker», a assuré le wali, en réponse à cette doléance. Le nouveau chef de l’Exécutif s’est, également, rendu sur le chantier de dédoublement de l’axe routier reliant le pôle urbain de Safsaf à la ville de Meftah.