Une enveloppe de plus d’un milliard de DA a été affectée à la réalisation du système d’alimentation en eau potable (AEP) destiné à l’amélioration de la distribution d’eau au niveau de la ville-nouvelle de Bouinane (Est de Blida), a-t-on appris lundi auprès du directeur local des ressources en eau. Une enveloppe de 1,2 milliard de DA, a été mobilisée pour la réalisation du système d’eau potable N3 de la ville-nouvelle de Bouinane, a indiqué à l’APS, Abdelkrim Allouche, en marge d’une visite d’inspection du wali Kamel Nouisser, pour s’enquérir de l’état d’avancement d’un nombre de projets visant l’amélioration de la distribution d’eau potable dans la partie Est de la wilaya. La mise en service de ce projet, prévue en juin prochain, renforcera l’alimentation en eau potable de la ville-nouvelle de Bouinane, avec un apport d’eau supplémentaire de près de 17.000 m3/J tout en améliorant la dotation en eau du nouveau pôle urbain de Sidi Sarhane, mitoyen à cette nouvelle ville et la commune de Boufarik, a-t-il ajouté. A ce titre, le même responsable a signalé le lancement des travaux de réalisation de 10 nouveaux forages et de réhabilitation de 12 autres, ainsi que de trois stations de pompage et de trois (3) km de conduites pour raccorder les réservoirs d’eau, sis au pôle urbain de Sidi Sarhane, au réservoir d’eau de la ville-nouvelle de Bouinane. Une fois opérationnel, ce projet devrait assurer couvrir les besoins en eau potable des habitants de ces deux pôles urbains, comptant des milliers de logements (dont une partie a été déjà distribués), particulièrement en période estivale, enregistrant une hausse dans la consommation de cette ressource vitale, selon la même source.