Les services de la Direction du commerce de la wilaya d’Alger ont fait savoir qu’ils étaient intervenus vendredi au Centre commercial de Bab Ezzouar (Est d’Alger) après que ce dernier ait organisé une vente promotionnelle (Black Friday), attirant des centaines de citoyens en l’absence du respect des mesures préventives adoptées par le gouvernement.
Le communiqué de la direction de la wilaya, repris hier par l’APS, ajoute que cette intervention «en urgence» et en collaboration avec les services de la Sûreté de Dar El Beïda avait pour but de mettre fin à une violation des «mesures préventives contre le Coronavirus». Plusieurs commerces auraient, en effet, marqué la journée de soldes et de promotion du «Black Friday».
La direction du commerce d’Alger explique en ce sens que «les services de la direction, en collaboration avec les services de sécurité et les services de la circonscription administrative de Dar El Beïda» ont pris «les mesures juridiques nécessaires» à l’égard du Centre commercial de Bab Ezzouar. Ce dernier aurait organisé dans la journée de vendredi, ajoute le communiqué, «une vente promotionnelle (Black Friday), attirant des centaines de citoyens en l’absence du respect des mesures préventives adoptées par le gouvernement» ; des «agissements» et une vente promotionnelle qui constituent «une infraction» aux mesures sanitaires. La Direction du commerce de la wilaya d’Alger rappelle, en effet, que chaque opérateur économique doit obtenir une autorisation préalable pour procéder à des opérations de vente promotionnelle, selon le décret exécutif n° 06-215 du 18 juin 2006. Un texte fixant les conditions et les modalités de réalisation des ventes en soldes, des ventes promotionnelles, des ventes en liquidation de stocks, des ventes en magasins d’usines et des ventes au déballage. Le même communiqué explique par ailleurs que la délivrance des autorisations était, cependant, «suspendue» conformément aux dispositions du décret exécutif n° 20-69 du 21 mars 2020 «relatif aux mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19)». En ce sens, la direction a également invité l’ensemble des commerçants à «respecter les mesures préventives décrétées par le Gouvernement». Le non-respect de ses mesures «expose l’opérateur économique aux peines prévues par la loi» ajoute le communiqué.