La station de fret de l’aéroport international Mohamed-Khider de Biskra à partir de laquelle le premier contingent de produits agricoles a été exporté vers l’Europe constitue un «acquis pour la promotion de l’exportation hors hydrocarbures» a considéré, dimanche, après-midi à Biskra le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane.

Le ministre qui était accompagné de son collègue de l’Agriculture, du Développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi a indiqué dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail dans cette wilaya que le début du service dans cette structure représente «une valeur ajoutée» dans le système de fonctionnement de cet établissement aéroportuaire et «contribuera à la concrétisation sur le terrain de l’objectif national de l’exportation hors hydrocarbures». Cette réalisation réussie grâce aux efforts colossaux consentis avec les producteurs et le ministère de l’Agriculture, fera de Biskra «un pôle agricole» et permet ainsi «l’exportation des produits agricoles conformément aux normes requises», a ajouté M. Zaâlane. 

Cette mesure tant attendue par les agriculteurs contribuera également à «l’allègement des charges et la réduction des coûts de l’exportation», a souligné le ministre, précisant que cela constitue «un début», en attendant la réception «prochainement» d’une station similaire dans la wilaya d’El Oued.
Au cours de sa visite dans la wilaya, le ministre a inspecté plusieurs projets relevant de son secteur à l’instar du chantier de réalisation d’un dédoublement entre Sidi Okba et Biskra sur 15 km et le dédoublement de 15,6 km reliant Biskra dans la wilaya d’El Oued. M. Zaâlane qui a revalorisé la contribution des entrepreneurs qui ont pris l’initiative de réaliser bénévolement des projets, a indiqué que son département oeuvre à payer la totalité des créances des entreprises «avant la fin de l’année».