Les médecins avaient prévenu qu’il ne fallait pas se fier à une baisse de quelques jours. Les nouvelles contaminations au nouveau coronavirus étaient à la hausse hier pour le deuxième jour consécutif après une baisse sur six jours. Leur nombre a, ainsi, franchi le cap des 33.000 cas confirmés depuis l’apparition de la pandémie dans le pays le 25 février dernier.
L’Algérie a enregistré 551 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) durant les dernières vingt-quatre heures, contre 532 cas annoncés mardi, 507 lundi, et 515 dimanche. Le bilan présenté par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar, fait état d’un nombre de décès également en hausse, qui a atteint 13 durant les dernières vingt-quatre heure (contre 9 la veille). Quant au nombre de guérisons, il s’est établi à 427 patients guéris ayant quitté les établissements de santé durant les dernières vingt-quatre, selon le même responsable qui a, également, fait état d’un nombre de malades en réanimation en baisse. «55 patients sont actuellement en soins intensifs (contre 57 la veille)», a indiqué Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de coronavirus.
Ainsi, le nombre total des cas confirmés s’élève à «33.055, dont 551 nouveaux cas, soit 1,3 cas pour 100.000 habitants lors des dernières 24 heures», celui des «décès à 1.261 cas», alors que «le nombre des patients guéris est passé à 22.802», a encore précisé Dr Fourar.
Durant les dernières vingt-quatre heures, «33 wilayas ont recensé moins de dix (10) cas» et «15 autres ont enregistré plus de 10 cas», a-t-il fait savoir. Par ailleurs, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19 a souligné que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et le respect des règles d’hygiène et de distanciation physique», rappelant «l’obligation du respect du confinement et du port des masques». Il a aussi appelé à «veiller à la santé des personnes âgées, notamment celles souffrant de maladies chroniques».
Il a, en outre, recommandé une grande vigilance, surtout que le pays s’apprête à ouvrir les plages, les mosquées ainsi que d’autres lieux à forte fréquentation jusque-là fermés pour endiguer la propagation du coronavirus. n