Le Salon international de l’agroalimentaire (Djazagro), qui a fermé ses portes le 12 avril dernier, s’est terminé sur un bilan positif. Durant quatre jours, il a accueilli 740 entreprises de 34 pays.

Une édition marquée, cette année, par une croissance de 10% du nombre d’entreprises algériennes. Quant au nombre de visiteurs, son taux a augmenté de 2%, note un communiqué parvenu hier à notre rédaction. La qualité des visiteurs a été soulignée, ajoute la même source, par l’ensemble des exposants. En effet, tous les profils étaient représentés, depuis les boulangers-pâtissiers aux fabricants de machines, équipements et produits alimentaires, en passant par les importateurs, exportateurs et distributeurs de ces mêmes produits. «Cette affluence en hausse reflète la richesse, la diversité et la qualité de l’offre proposée par le Salon dans tous les secteurs de l’agroalimentaire», a-t-on souligné. En marge du Salon, des soirées de networking ont été organisées afin de permettre aux exposants de partager leurs expériences et savoir-faire. Pour cette édition, la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci) a proposé aux visiteurs et aux exposants six (6) ateliers dédiés à l’investissement et à l’export en Algérie. Leur objectif était d’apporter des solutions concrètes et de répondre aux questions des industriels et investisseurs pour les inciter à examiner les perspectives d’investissements productifs dans le domaine des produits agroalimentaires. Animés par des intervenants de la Caci et d’autres organismes, tels que l’Andi ou encore les Douanes algériennes, ces ateliers ont accueilli plus de 150 participants, visiteurs et exposants.