Les fortes pluies qui se sont abattues sur le nord du pays vendredi et samedi ont causé des pertes humaines et des dégâts matériels importants dans plusieurs wilayas. Selon un bilan fourni par la Protection civile, un enfant âgé de 9 ans a été emporté par les eaux d’un oued. Le corps de la victime a été repêché par les éléments de la Protection civile.

Dans la wilaya de Blida, la même source signale l’effondrement d’un pont sur la RN 04 à Oued Allaïgue, au lieudit Guergour.  En outre, plusieurs opérations d’épuisement d’eau pluviale ont été effectuées à travers les communes de Cheffa, Blida et Oued Allaïgue. La route nationale reliant la wilaya de Blida à Médéa a connu des chutes de pierres sur les hauteurs de Cheffa. Un scénario qui se répète dans cette localité à chaque intempérie. A Alger, la Protection civile a recensé l’effondrement d’une habitation précaire à la rue des Frères Belili. La même source indique que ses brigades ont mené plusieurs opérations d’épuisement d’eau pluviale à travers les communes de Belouizdad, Alger Centre, Bab El Oued, Bouzaréah. Dans la wilaya de Batna, qui a connu durant l’après-midi de samedi des pluies diluviennes, 8 personnes, cernées par les eaux pluviales, ont été évacuées par les sapeurs-pompiers. Des commerces, des voitures et des habitations ont été submergés par les eaux qui ont surpris tout le monde. A Tissemsilt, 7 familles nomades de 40 personnes sinistrées suite  aux vents violents qui ont emporté leurs tentes ont été assistées par la Protection civile. Dans la wilaya de Chlef, on annonce le sauvetage de 3 familles à Sidi Akkacha, suite à la montée des eaux d’Oued Allala. A signaler que plusieurs opérations d’épuisement d’eau ont été effectuées au niveau des wilayas d’Aïn Defla, Djelfa, Tipasa. A Aïn Defla, le barrage Arib a débordé hier suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur cette région. Les cumuls de pluie enregistrés par l’Office national de la météorologie (ONM), au cours des dernières 48 heures, sont estimés à 104 mm à Médéa, 97 mm à Alger, 57 mm à Delys, 58 mm à Aïn Bessam et 45 mm à Djelfa. Les cumuls enregistrés dans la wilaya en deux jours dépassent même la moyenne mensuelle pour cette wilaya des Hauts-Plateaux. Ainsi, les wilayas du Centre et de l’Ouest du pays enregistrent cette saison un excédent de pluviométrie qui comble le déficit enregistré la saison dernière (2016/2017).
Avec ces cumuls de précipitations, la production des céréales connaîtra, cette année, des records qui peuvent dépasser ceux enregistrés en 2009, où l’Algérie a pu exporter une partie de la production de son orge, après avoir satisfait totalement la demande nationale émanant principalement des éleveurs et des moulins.