Des unités et des détachements de l’Armée Nationale Populaire ont mené, durant la période du 10 au 16 février 2021, plusieurs opérations. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à venir à bout du fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’Armée Nationale Populaire ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions Militaires, (50) narcotrafiquants et saisi des quantités de kif traité s’élevant à (359) kilogrammes, ainsi que (27379) comprimés psychotropes.
Par ailleurs, des détachements de l’ANP ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, (213) individus et saisi (28) véhicules, (81) groupes électrogènes, (46) marteaux piqueurs, (24) tonnes de mélange de pierres et d’or brut, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, tandis que (18) autres individus ont été arrêtés, et un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, (12) fusils de chasse, un (01) pistolet automatique, (5490) unités de différentes boissons et (2610) unités de tabacs ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Ouargla, Ghardaïa, El-Oued, Constantine, Sétif, Batna, Mila, Mascara et Bordj Badji Mokhtar. De même, des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à (10165) litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf et Souk Ahras.
Dans un autre contexte, les Garde-côtes ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de (53) individus dont (10) marocains, à bord d’embarcations de construction artisanale à Oran, Mostaganem et Aïn Témouchent, alors que (108) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tlemcen, Nâama, Ouargla, Ghardaïa et Adrar.