Une légère hausse des cas confirmés de coronavirus (Covid-19) a été enregistrée en vingt-quatre en Algérie. Le bilan quotidien fait état de 594 nouvelles contaminations durant les dernières vingt-quatre heures, contre 587 cas la veille. On enregistre également une légère baisse des décès qui sont passés à 11 (contre 13) ainsi qu’une hausse des guérisons puisque 337 patients ont été déclarés guéris et ont quitté les structures hospitalières les dernières vingt-quatre heures contre 246 la veille, selon les chiffres présentés par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar.
Celui-ci a également fait savoir que moins de malades se trouvent dans les services de réanimation. Leur nombre a baissé pour le troisième jour consécutif. Ils étaient 51 patients en soins intensifs les dernières vingt-quatre, contre 56 la veille et 67 l’avant-veille, a-t-il indiqué.
Le total des cas confirmés au coronavirus s’élève, ainsi, à «24.872 depuis le début de la pandémie, dont 594 nouveaux cas, soit 1,3 cas pour 100.000 habitants lors des dernières vingt-quatre heures». Au rythme qu’on observe ces derniers jours, la barre des 25.000 cas confirmée sera de toute évidence largement dépassée à partir de demain, puisqu’on enregistre une moyenne de 600 nouveaux cas par jour depuis le début de cette semaine.
Le même responsable a ajouté que le nombre total de décès a atteint «1.111 cas», alors que «le nombre des patients guéris est passé à 16.983», a-t-il précisé, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de coronavirus.
La répartition par wilaya des nouveaux cas d’infection au Covid-19 fait ressortir, toujours selon Dr Fourar, que «29 wilayas ont recensé moins de 10 nouveaux cas de contamination», durant les dernières 24 heures, alors que «19 autres ont enregistré plus de 10 cas».
Par ailleurs, le porte-parole du Comité scientifique a clôturé la présentation du bilan quotidien en rappelant que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen la vigilance et l’observation des règles d’hygiène et de distanciation physique», comme il a réitéré son appel à «veiller à la santé des personnes âgées», notamment celles qui sont atteintes de maladies chroniques, étant les plus vulnérables face à ce virus mortel.