L’Algérie a enregistré 535 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) durant les dernières 24 heures, contre 601 nouveaux cas la veille qui était le nombre le plus haut en une seule journée jamais enregistré depuis l’apparition de la pandémie le 25 février dernier. Le bilan présenté, hier, fait état de 10 décès les dernières 24 heures contre 11 la veille, et de 307 guérisons (contre 314), selon le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar, qui a ajouté que le pays comptait, hier, 67 patients en soins intensifs.
Selon le même responsable, le nombre total des cas confirmés s’élève ainsi à «23.084, soit 1,2 cas pour 100.000 habitants lors des dernières 24 heures», et celui des «décès à 1.078 cas». Le nombre de malades guéris a enregistré une forte hausse en passant à 16.051 cas, a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de coronavirus. La répartition par wilaya fait ressortir que «28 wilayas ont enregistré un taux inférieur à la moyenne nationale», tandis que «10 wilayas n’ont recensé aucun nouveau cas positif» au coronavirus durant les dernières 24 heures, alors que «6 autres ont enregistré entre 1 et 5 cas» et «32 wilayas ont notifié plus de 6 cas chacune».
Par ailleurs, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie a souligné, comme tous les jours, que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d’hygiène et de distanciation physique». De même que «veiller à la santé des personnes âgées, notamment celles souffrant de maladies chroniques» a été une autre recommandation que Dr Fourar a tenu à réitérer afin de sensibiliser le maximum de citoyens, sachant que les personnes de troisième âge sont celles qui succombent le plus après avoir été atteintes de Covis-19. Cette catégorie de personnes représente, à elle seule, environ 75 % du nombre total des personnes décédées suite au coronavirus. I. D.