PAR INES DALI
Les contaminations au nouveau coronavirus (Covid-19) ont connu une hausse sensible, selon le bilan diffusé hier, tout en se maintenant en-dessous de la barre de 1000 cas pour le cinquième jour consécutif, soit depuis le 3 février dernier, alors que le jour d’avant, le 2 février, l’Algérie enregistrait 1365 nouveaux cas confirmés. Depuis, le nombre des infections au nouveau coronavirus s’est inscrit tantôt en baisse tantôt en hausse, marquant, ainsi, une évolution en dents de scie.
L’Algérie a donc enregistré 502 nouveaux cas confirmés de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 378 cas la veille, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué. Cette hausse de plus d’une centaine de cas en une journée vient conforter les déclarations des professionnels de la santé. Ces derniers, tout le long de la durée de la baisse des cas que connait le pays, n’ont pas cessé de mettre en avant l’impératif de ne pas se départir des gestes barrières et autres mesures de prévention, le variant Omicron et notamment son sous-variant BA.2, considérés certes moins dangereux que le Delta mais plus contagieux, constituant la majorité des cas recensés depuis près de deux semaines.
Le nombre de décès et celui des malades en soins intensifs ont légèrement augmenté eux aussi. Dans le même bilan, il est fait état de 8 patients ayant succombé à la maladie de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 6 la veille, selon les précisions de la même source. Cette dernière ajoute que «34 patients sont actuellement en soins intensifs», contre 27 la veille.
Pour ce qui est des guérisons, une hausse est signalée. Leur nombre s’est établi à 540 patients ayant quitté les structures hospitalières durant les dernières vingt-quatre heures, contre 496 cas la veille. Le nombre total des cas confirmés de Covid-19 en Algérie, depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 dans le pays en fin février 2020, est passé à «258478 cas, celui des décès à 6654 cas, alors que le nombre de patients guéris passe à 172081 cas», a ajouté le ministère.
La répartition sommaire des nouveaux cas confirmés à travers le territoire national fait ressortir que «15 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, tandis que 17 autres ont enregistré de un à neuf cas, et 16 autres ont recensé dix cas et plus», est-il précisé dans le bulletin quotidien du ministère de la Santé.
Les recommandations quotidiennes sont toujours d’actualité. Le ministère souligne que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et des mesures de protection», citant, dans ce sens, les mesures barrières que sont le port obligatoire du masque dans tous les lieux publics, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains.